Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

TROPICS MAGAZINE

AFRICA'S FIRST BI-LINGUAL MAGAZINE. TWICE AWARDS-NOMINATED.


Libye: 51 personnes tuées après avoir pris de l'alcool frelaté

Posted by tropicstravel on March 13 2013, 20:49pm

Categories: #alcool frelate, #consequences, #Houssine Al-Ameri, #Kadhafi, #Libye, #methanol, #News

La scène est inhabituelle. 51 citoyens libyens sont morts d'intoxication à l'alcool frelaté contenant du méthanol. Ce produit pourtant interdit par des autorités libyennes, connaît une forte consommation parmi la population, juste après la mort du guide Kadhafi.

united-nations51 Libyens ont été retrouvés morts après avoir pris de l'alcool frelaté contenant du méthanol, produit interdit par des autorités libyennes à cause de ses conséquences néfastes pour la santé de ceux qui en consomment. Malgré cette décision pourtant bien mesurée, le marché noir libyen continu d'être approvisionné par ce produit toxique, a rapporté l'organe de presse Express.

Selon le ministre libyen de la Santé qui a donné cette information, 38 personnes sont mortes sur place à Tripoli et 13 autres que les familles avaient acheminées en Tunisie, étaient eux aussi mortes suite aux fortes doses de l'alcool. Il a, aussi fait état de près de 400 cas d'empoisonnement. Ce bilan pourrait s'alourdir, selon de nouveaux chiffres donnés lundi par le ministère de la Santé.

Le ministre de la Santé a profité de l'occasion pour rappeler à ses compatriotes que la consommation des boissons alcoolisées est strictement interdite en Libye, pays qui peine à retrouver une paix véritable depuis la révolution de 2011, qui a conduit à l'assassinat de Mouammar Kadhafi.

 

Conséquences de l'alcool frelaté

Pour sa part, Houssine Al-Ameri, porte-parole du ministère de l'intérieur a indiqué qu'une enquête a été ouverte pour déterminer les responsables de ce drame, et éventuellement répondre de leurs devant les juridictions compétentes du pays.

Revenant sur les prélèvements effectués sur les victimes, le chef du service sanitaire du Centre médical de Tripoli, Youssef al-Wafi, dont les propos ont été recueillis dimanche par Express, a expliqué que « les examens préliminaires ont dévoilé des symptômes d'intoxication à la suite de la consommation d'alcool frelaté contenant du méthanol ».

Aux conséquences nuisibles, ce produit peut selon le chef du service sanitaire du Centre médical de Tripoli, provoquer une insuffisance rénale, une cécité ou des crises d'épilepsie. Voire le décès de la victime. Ce qui fut fait. Il a constaté que les personnes ayant pris l'alcool frelaté avaient entre 19 et 50 ans.

Favorisé par la porosité des frontières, le trafic d'alcool et de drogue a significativement augmenté en Libye et pourrait l'être davantage, d'autant plus que les jihiadistes, traqués au Nord Mali par la coalition franco africaine n'ont plus d'autre choix que de se replier au pays de Mouammar Kadhafi.

 

Source: Le Potentiel

Comment on this post

Blog archives

Recent posts