Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

TROPICS MAGAZINE

AFRICA'S FIRST BI-LINGUAL MAGAZINE. TWICE AWARDS-NOMINATED.


Congo-Kinshasa: La Tanzanie annonce l'envoi de ses troupes à la brigade d'intervention

Posted by TROPICS MAGAZINE on April 17 2013, 23:15pm

Categories: #RDC, #M23, #brigade, #intervention, #Nations Unies, #Monusco, #Tanzanie

Congo-Kinshasa: La Tanzanie annonce l'envoi de ses troupes à la brigade d'intervention

En dépit de la menace du M23 à l'endroit de la brigade d'intervention des Nations unies, la Tanzanie annonce l'envoi de ses troupes en République démocratique du Congo.

Selon la Chine Nouvelle, la Tanzanie vient d'affirmer qu'elle déploiera « à tout moment », « d'au moins 800 militaires tanzaniens en RDC ». La Tanzanie, l'Afrique du Sud et le Malawi doivent fournir des troupes à la brigade d'intervention pour renforcer le mandat de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO).

Cette force de l'ONU sera déployée dans l'Est de la République démocratique du Congo. Elle aura pour mission de « traquer, neutraliser et désarmer » les groupes armés qui sont encore actifs dans cette partie de la RDC. D'après la Mission des Nations unies pour la stabilisation de la RDC (Monusco), la brigade d'intervention sera constituée de 3 069 hommes.

En effet, chaque pays contributeur va envoyer un bataillon d'infanterie de 850 soldats. Ce qui fait 2 550 hommes. Il reste 519. Ces 519 sont répartis en une compagnie d'artillerie, une compagnie de forces spéciales et une compagnie de reconnaissance.

La brigade d'intervention des Nations unies opèrerait sous le commandement d'un général tanzanien. Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté le 28 mars dernier une résolution créant une brigade d'intervention chargée de lutter contre les groupes armés dans l'Est de la RDC, en tête desquels le Mouvement du 23 mars (M23) - une rébellion que des experts de l'ONU affirment être soutenue par le Rwanda et l'Ouganda voisins. Ce que ces deux pays réfutent.

Ainsi renforcée, la Monusco se voit confier la tâche supplémentaire de « mener des opérations offensives et ciblées » - seule ou avec les Forces armées de la RDC afin de « stopper le développement de tous les groupes armés, les neutraliser et les désarmer ».

Vendredi, le M23 a laissé entendre qu'il s'accorderait « le droit de riposter » en cas d'attaque de la brigade d'intervention. Ce groupe armé a par ailleurs écrit aux parlements d'Afrique du Sud et de Tanzanie afin qu'ils demandent à leur gouvernement d'annuler l'envoi de soldats en RDC.

Le ministre congolais des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda, avait annoncé que la brigade serait déployée d'ici « la fin du mois d'avril ». De son côté, l'ONU a indiqué que les premières troupes seraient en place d'ici quelques semaines.

Source: Le Potentiel

Comment on this post

Blog archives

Recent posts