Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

TROPICS MAGAZINE

AFRICA'S FIRST BI-LINGUAL MAGAZINE. TWICE AWARDS-NOMINATED.


Soudan: El-Béchir annonce la libération de tous les prisonniers politiques

Posted by TROPICS MAGAZINE on April 3 2013, 10:45am

Categories: #Soudan, #Omar el-Bechir, #liberation, #prisonniers politiques, #Khartoum, #Constitution

Le président soudanais Omar el-Béchir a annoncé lundi 1er avril la libération de tous les prisonniers politiques du pays, dans un contexte de baisse des tensions, après de récents accords avec le Soudan du Sud. Les rebelles parlent d'un appel trompeur. Cette annonce peut être considérée comme un nouveau geste de Khartoum pour amadouer son opposition qu'il invite à dialoguer pour élaborer la nouvelle Constitution.

Cette annonce fait suite à une invitation au dialogue initiée la semaine dernière. Le vice-président Ali Othmane Mohamed Taha, celui qu'on présente comme le successeur potentiel d'Omar el-Béchir, avait appelé au dialogue les partis d'opposition ainsi que les rebelles qui combattent les forces soudanaises au Sud-Kordofan et au Nil bleu.

Car le pays a besoin d'une nouvelle Constitution pour remplacer celle de 2005 basée sur l'accord de paix qui a permis la sécession du Sud-Soudan en juillet 2011.

Mais les rebelles de la branche nord du Mouvement populaire de libération du Soudan que Khartoum accusait Juba de soutenir, tout comme la vingtaine de partis regroupés au sein de l'Alliance de l'opposition soudanaise, rejettent catégoriquement cette invitation.

Pour Malik Agar, le chef du SPLM-Nord (ex-rebelles sudistes), cet appel au dialogue est simplement « à des fins de politique intérieure ». Il a même ajouté qu'il était « trompeur pour les Soudanais, et dans une certaine mesure, pour la communauté internationale ». Il a dit être prêt à engager des négociations avec Khartoum « sur la base de (la résolution) 2046 » du Conseil de sécurité de l'ONU, votée en mai 2012.

« Nous ne voyons rien de nouveau dans cet appel », a renchérit Farouk Abou Issa, chef de l'Alliance de l'opposition.

Quant à Bachir Adam Rahma, un responsable du parti du Congrès populaire, il assure que « la junte » gouvernementale est coutumière de ce type d'appel vain, alors qu'à ses yeux, seul un gouvernement de transition incluant l'opposition peut mener le dialogue.

Khartoum a donc encore des efforts à faire pour séduire son opposition. Bien plus que cette libération de prisonniers politiques.

Source: RFI

Soudan: El-Béchir annonce la libération de tous les prisonniers politiques
To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post

Blog archives

Recent posts